Chercher le blog

Analyse social media des résultats du premier tour sur 3 chaînes télé : TF1, France 2 et BFM TV Observation

Par Melanie Corolleur le 24 avril 2017

Hier, près de 47 millions de Français étaient appelés aux urnes pour voter lors du premier tour de l’élection présidentielle 2017. Aux alentours de 20 heures, de nombreux médias annonçaient les premières estimations des résultats déclarant Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête.

Pour ce genre d’événement national, tous les médias se livrent une à une concurrence féroce pour attirer l’attention du public vers leurs contenus.

En tant que diffuseur ou annonceur, il existe de nombreuses façons d’étudier son audience cible dans le but d’adapter son contenu pour générer de l’engagement. Les méthodes telles que les panels et les études de marché (souvent ponctuelles et dans un cadre conditionné) peuvent désormais être complétées avec d’autres techniques se penchant sur l’audience en ligne, et notamment sur les médias sociaux, qui a contrario, s’exprime de manière  spontanée et libre.

En utilisant notre plateforme de social listening, Brandwatch Analytics, nous avons analysé l’audience de trois chaînes de télévision majeures pendant la soirée des résultats du premier tour de l’élection présidentielle de 2017 : TF1, France 2 et BFM TV.

Méthodologie

Notre analyse a été effectuée sur les mentions du 23 avril 2017, entre 19h et 23h59.

A partir de requêtes générales sur ces trois chaînes, nous avons taggué les mentions spécifiques au résultats de premier tour via la fonction Rules qui permet de catégoriser automatiquement les mentions en fonctions de mots-clés.

A l’aide de la même fonction, nous avons catégorisé les mentions au sujet des deux candidats passant au deuxième tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

France 2 domine les conversations

Première observation, les chiffres de earned media (excluant les posts postées par les chaînes étudiées) montrent que France 2 est la chaîne la plus mentionnée entre 19h et 23h59 hier soir.

 

Une analyse du buzz par chaîne et par minutes permet de mieux comprendre quels ont été les moteurs de discussions pour chaque chaîne.

Si BFM TV a été la première à annoncer les premières estimation, elle a vite perdu son avance face au plateaux en direct de TF1 et France 2. Le pic de discussions le plus important enregistré pendant la soirée porte sur une disparité entre les résultats avancés par TF1 et France 2.

Analyse démographique de l’audience par chaîne

Reconnaître la composition démographique de son audience sur le web social est une composante essentielle d’une stratégie social media efficace.

En identifiant le contenu qui résonne avec tel ou tel groupe démographique, les chaînes de télévision peuvent informer et orienter leurs stratégies de contenu et de communication en fonction de leurs objectifs.

Par exemple, le graphique ci-dessous montre quelle est la part d’audience masculine et féminine de chaque chaîne. En moyenne, ces trois chaînes ont mobilisé une audience majoritairement masculine puisque 62.5 % des auteurs étaient des hommes.

Fonction démographique de Brandwatch : Le sexe est identifié à partir des informations de profil et de techniques de machine learning avancées.

France 2 suit la tendance avec près de 70 % d’hommes mentionnant la chaîne du groupe France Télévision sur le web social. TF1 quant à elle a mobilisé une audience davantage féminine avec 46 % de femmes contre 42.9 % pour BFM TV.

De la même manière, il est possible d’étudier les professions de l’audience de chaque chaîne. Cette analyse est représentée dans le graphique ci-dessous.

Si d’une manière générale, l’audience de la soirée pour les trois chaînes étudiées semble assez homogène on peut noter quelques différences :

  • TF1 a rassemblé le plus de millenials (26.5 %) d’étudiants et de politiciens (3.3 %)
  • France 2 a été la chaîne la plus commenté par les journalistes (20.1 %)
  • BFM TV quant à elle est la chaîne la plus commenté par les professionnels de l’informatique (4.8 %)

Mieux comprendre les segments démographiques sur lesquels se positionne sa marque et ses concurrents permet d’orienter la création de contenu pour amplifier l’engagement d’un segment démographique en particulier.

Par exemple, TF1 pourrait choisir de couvrir les propositions du programme de chaque candidat en rapport avec l’éducation, sujet cher aux étudiants.

Macron s’impose dans les conversations des trois chaînes

En moyenne, Macron a été le candidat le plus mentionné par l’audience des ces trois chaînes en rapport aux résultats avec 55 % des mentions.

Si la tendance s’observe sur les trois chaînes, c’est l’audience de France 2 qui a le plus mentionné son opposante, avec 47 % de mentions sur Marine Le Pen.

Croiser la part de voix de chaque candidat avec la tonalité enregistrée sur chaque chaîne peut également fournir des éléments sur l’orientation politique de l’audience. Par exemple, l’audience de BFM TV est la plus positive envers Emmanuel Macron tandis que celle de TF1 est la moins tranchée sur Marine Le Pen avec 46 % de mentions positives et 54 % de mentions négatives.


Vous aimerez aussi

Comment réaliser un sondage politique grâce au social listening

Lire l’article

La mesure de la social data peut aider les chaînes de télévision et autres médias à comprendre les attentes et les comportements de l’audience.

L’analyse des données du web social a un potentiel à long terme pour compléter les informations dont disposent les médias, et offrir des réponses plus granulaires à une échelle  encore jamais égalée.