Chercher le blog

Suggestions

Brandwatch
La Newsletter

Les dernières actualités, conseils pratiques et insights directement dans votre boîte mail.

Merci
de votre inscription

Vous êtes désormais abonné(e) à la newsletter de Brandwatch.

Découvrez le meilleur de la social media intelligence dan votre inbox chaque mois.

Top influenceurs 2017 : que font-ils quand ils ne sont pas connectés ? Partie 3 Marketing

Par Jonata Jerome le 20 décembre 2017

Après avoir découvert Nicolas Chevalier, Stéphane Torregrosa, Olivier Cimelière, Anthony Rochand, Aurélie Coudouel, Merete Buljo, Annie Lichtner, Emmanuelle Leneuf, Valentin Blanchot, Alban Jarry, Alice Vachet, Jonathan Chan, Mallys, Chris Dorival, Séverine Lienard, Ludovic Salenne, Julien Binet.

 

Nous vous proposons d’aller à la rencontre de Camille Jourdain, Sandrine Avenier, Arnaud Verchère, Sandrine Fouillé, Christophe Ramel, Franck Confino, Fabrice Frossard, Julien Bonnel, Béatrice Judel, Philippe Weickmann.

 

Ils ont caracolé en tête des tops influenceurs en 2017. Ce sont des experts dans leurs domaines : social media, marketing, communication, community management, E-commerce, IoT, IA, Fintech … Mais aujourd’hui nous avons voulu les découvrir autrement, en leur posant des questions plus personnelles. Pas de classement, pas de score d’influence, juste de belles rencontres… parce qu’avant d’être un influenceur on est un être humain.

 

 

 

Camille Jourdain

@camillejourdain

Responsable Com #Digitale @WNP909 / @WNP_FR. Blogueur #SocialMedia. Intervenant @Skema_MDCE @ISCOM. Ambassadeur @Reech_com. Auteur @Editions_Kawa. Fan du #LOSC.

Auteur de Twitter c’est bon pour le business

CamilleJourdain.fr

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?


Twitter, sans hésiter ! Je passe beaucoup de temps sur cette plateforme, principalement pour réaliser une veille thématique. Ce formidable outil me permet également de me faire connaître, de donner des informations sur mon activité et de discuter directement avec les autres utilisateurs, professionnels du Social Media et de la communication, journalistes, étudiants, marques… Avec les récents changements, je pense notamment aux 280 caractères, mais aussi au lancement de fonctionnalités comme les « threads », l’espace d’expression évolue en répondant aux attentes des utilisateurs. L’objectif annoncé est de leurs donner plus de place pour s’exprimer. Les utilisateurs qui diffusent des messages pertinents et plus argumentés, auront plus d’impact que les autres et seront davantage relayés. “Twitter connecte le monde avec l’information en direct quel que soit le format ou le nombre de caractères” dixit son Directeur Général France, Damien Viel.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté, quelle est votre activité favorite ?

 

L’aquariophilie. Il est vrai que je ne parle pas souvent de mes activités déconnectées en interview mais je me dévoile un peu plus personnellement pour vous. Je suis passionné par les poissons depuis longtemps. Il me semble avoir eu mon premier poisson rouge avant de savoir marcher ! Aujourd’hui, j’ai plusieurs aquariums et je suis passé à des poissons plus atypiques comme les piranhas à ventre rouge, des animaux plus originaux comme les crevettes d’eau douce ou les escargots, et des créatures plus hypnotisantes avec de magnifiques couleurs comme les poissons vivants en eau de mer. J’aime créer des espaces adaptés aux différentes familles de poissons, j’aime observer leurs déplacements, leurs interactions et aussi m’occuper de ce petit monde quotidiennement, les nourrir et les voir grandir.

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?


Oui, il m’arrive encore de lire la presse écrite, par exemple des journaux d’information comme 20 minutes lors de mes déplacements en train à Paris. Je lis aussi parfois la presse sportive spécialisée comme L’Equipe au format papier. Petite parenthèse : grand fan du LOSC depuis tout petit, il est vrai que je vis des moments difficiles cette saison avec la mise en place du nouveau projet du club. Même si les résultats sont catastrophiques, avec une légère amélioration ces derniers jours, les nombreux articles sur Bielsa et les analyses tactiques des experts m’intéressent beaucoup. Je lis également des magazines spécialisés comme marketing qui propose toujours des contenus à forte valeur ajoutée. L’important pour moi, c’est le contenu. Face à la numérisation de la presse et à l’omniprésence des gros acteurs comme Facebook ou Google, je pense que la presse écrite peut gagner la bataille de l’affinité en misant sur des contenus toujours autant qualitatifs.

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?


Enfant, ou plutôt ado, j’adorais les chiffres, je les manipulais avec une certaine facilité jusqu’au lycée et j’avais l’habitude de mettre en avant un métier bien particulier : expert comptable. Ce n’est pourtant pas un métier très “sexy”. Peut être parce que j’imaginais pouvoir compter l’argent des autres et en gagner aussi beaucoup moi même par la même occasion ! Plus sérieusement, après un Bac Scientifique, j’ai eu envie continuer dans cette voie via une prépa et intégrer une école pour devenir Ingénieur en informatique. A ce moment là, les chiffres devenaient beaucoup plus difficiles à manier, ça ne m’amusait plus vraiment, il a fallu prendre une décision radicale… A la fin de la première année de Math Sup, je me suis dirigé vers une école de commerce pour apprendre le marketing, la communication et le digital. Un choix que je ne regrette absolument pas aujourd’hui puisque mon métier (Responsable Communication Digitale chez WNP) et mes différentes activités professionnels (Blogging, Formation, Ecriture) me procurent beaucoup de satisfactions.

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)


Steve Jobs. C’est le premier nom qui me vient à l’esprit. Même plusieurs années après son décès, sa personnalité fascine toujours autant dans le monde entier. Le co-fondateur d’Apple a un parcours impressionnant, très bien expliqué dans sa biographie. C’était un visionnaire et un génie créatif, perfectionniste et hyperactif, qui a révolutionné le monde des ordinateurs, des téléphones et des tablettes tactiles. Encore aujourd’hui, il continue à symboliser la réussite et l’innovation.

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?


Suivre mes intuitions, me faire confiance et prendre les décisions les plus judicieuses, que ce soit au niveau professionnel et personnel. Je souhaite écrire mon deuxième livre cette année, un nouveau projet qui demandera du temps et de l’énergie. Voilà une sacrée résolution que je vais essayer de tenir en 2018 ! Terminons avec une citation de Steve Jobs qui va dans ce sens: « Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. Eux, ils savent ce que vous voulez vraiment devenir. »

 

 

Sandrine Avenier

@sandrinea

#marketing #communication #Director #networking #social networks #RP #IT #DSI #ITSM #Cloud #RH #BigData #Security #Mobile #IA #IoT#i4emploi VP @CMITfr

 

Networkings.over-blog.com

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

 

Linkedin, professionnel permettant facilement des mises en relation et permettant de s’exprimer.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

 

Passer du temps avec mes proches et lire.

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ?

 

Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ? Je lis la presse IT mais j’avoue le plus souvent sur mon mobile…

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

 

Franchement je ne sais pas, j’ai toujours eu envie de ce métier, c’est une passion… enfant je voulais être vétérinaire. Puis avocate dans une agence de pub…

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

 

Leonard de Vinci : un homme polyvalent entre technologie et art… qui avait une vision avant-gardiste.

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

 

Etre la meilleure maman possible pour ma petite fille qui n’a que quelques mois…

 

 

 

Arnaud Verchère

@ArnaudVerchere

Cofondateur de @Siecledigital. Je tweet sur l’actualité digitale, les technologies et le marketing

Siècle Digital

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

 

À titre professionnel, je passe du temps sur LinkedIn. Quant à Facebook, je l’utilise énormément à titre privé, même si parfois l’aspect pro s’en mêle.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

J’aime lire (comics et livres), jouer aux jeux-vidéos (merci Nintendo) et prendre du temps pour le sport.

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

 

À proprement dit non, mais je suis abonné à la presse traditionnelle comme LeMonde.fr et Mediapart. Je consulte également pour être à titre professionnel, la revue Harvard Business Review.

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

 

J’ai longtemps hésité à faire des études d’Histoire ou de Psychologies. Deux domaines que j’étudie à travers les livres lus pendant l’année.

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

 

Je n’ai pas de noms spécifiques, car pour certains, seulement certaines parties de leur vision m’intéresse et m’inspire. Mais la plupart du temps, ce sont des personnalités qui ne sont plus là aujourd’hui. Je pense au niveau de l’influence à Edward Bernays ou encore à Gustave Lebon.

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Continuez à pratiquer mes activités « non-connectées » pour prendre du recul sur l’environnement numérique.

 

 

Sandrine Fouillé

@sfouille

#Digital #Marketing Strategist @Capgemini #TransfoNum #IoT #Cybersecurity #Cloud #AI #BIM #SIG | Déléguée @FemmesduNum Syntec | Fondatrice @FDOuest | #i4Emploi

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

Twitter sans hésitation. 

Je peux tout faire : de la curation, partager mes contenus experts en tant que Digital Strategist de Capgemini (#TransfoNum #IoT #CyberSecurity #AI #Cloud #GIS #BIM …), de la prise de contacts professionnels de façon directe, mobiliser mes communautés autour des femmes et du Digital ; c’est fondamental en tant que bénévole pour Femmes du Numérique du Syntec que je représente en Pays de la Loire.

En bref, Twitter est LE Réseau Social par excellence.

 

  2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

 

Peindre sur toile , u​n moment de lâcher-prise total​, un voyage immobile. Les mélanges de couleurs, la texture, les formes, avec toujours en tête les œuvres de Claude Monet que j’admire particulièrement. Des moments de pure liberté.

 

  3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

​La Presse , je la lis aujourd’hui ​en ligne quasi exclusivement​. Les titres de Presse écrite ​que je lisais au début de ma carrière a l’instar du Monde ou​ des Echos , je les consulte aujourd’hui par les réseaux sociaux​. Mais je garde intact l’amour de la page à feuilleter avec les livres que je dévore. 

 

  4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

Quand j’étais enfant, je rêvais d’être vétérinaire car j’adore les animaux. Je me voyais les soigner tous. Quand j’ai compris que je devrais parfois euthanasier des animaux, j’ai définitivement abandonné ce rêve professionnel. La réalité rattrape trop vite les rêves d’enfants…

 

  5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

​Je cite régulièrement des femmes inspirantes de la Tech ou des géants qui ont révolutionné notre monde avec la Technologie. ​Pour changer, voici 2 artistes : 

​- Alfred Hitchcock pour son art ​de la mise en scène, sa capacité à nous surprendre dans tous ses films. Ce maître du suspense était un génie, tout simplement.

– Florence Foresti : son humour est juste incroyable ! Je me retrouve dans ses sketchs à 100%, car à chacun de ses spectacles, je suis dans ma vie au même stade qu’elle : jeune femme active, enceinte, jeune maman, quarantenaire lucide ET épanouie… Je pratique le « Yoga du Rire » et si tous les êtres humains avaient cette capacité à rire, non pas des autres mais AVEC les autres, la vie serait tellement plus facile !

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

​Savoir dire NON ! 

Et j’ai déjà commencé ;-) C’est comme (re)trouver sa liberté, être parfaitement en accord avec ses valeurs. J’empreinte cette citation qui le résume : « ​

J’aime les gens qui, pour briller n’éteignent pas les autres. » Ce sont ces personnes que je garde avec moi en 2018, pour continuer à donner aux autres comme je l’ai toujours fait , mais bien mieux encore. Car les causes qui me sont chères le méritent : 

– lutter contre les violences faites aux femmes, 

– soutenir les femmes du numérique qui ont une réelle expertise et que le public doit connaître,

– aider les talents en recherche avec notre collectif #i4Emploi.

 

 

Christophe Ramel

@Kriisiis

Social Media Manager @acti, auteur, blogueur Kriisiis.fr, passionné de nouvelles technos, web, social media, physique, vin et jardinage. Snap & Insta : Kriisiis

Kriisiis

Auteur du livre A la conquête du social media – Terra Incognita

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

Même s’il a un peu de plomb dans l’aile ces temps-ci, je reste très attaché à Twitter. Au fil des années, découverte après découverte, je me suis construit une timeline « idéale », alternant mes principaux centres d’intérêt, avec différents niveaux de lecture et la possibilité de m’y informer ou de m’y divertir, que ce soit en trois minutes entre deux rendez-vous ou plus longuement lorsque mon planning me le permet. Twitter est une véritable mine d’or, une fenêtre sur le monde aux contenus passionnants lorsque l’on prend le temps de les dénicher et de creuser les sujets.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

Comme beaucoup de digital addicts, j’aime contrebalancer en consacrant du temps aux choses simples : j’aime par exemple beaucoup jardiner, même si je n’ai qu’un petit jardin. Je suis également un amateur de vin ; je prends beaucoup de plaisir à me renseigner sur tout ce qui touche à ce domaine, de la culture de la vigne à la conservation des bouteilles, en passant par les typologies de cépage, les vins rares, etc. Dégustation comprise… mais toujours avec modération !

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

Il est rare que j’achète des journaux ou des magazines, c’est généralement une activité que je réserve à mes déplacements en train ou en avion, durant lesquels j’ai du temps à tuer. Dans ce cas, et puisque je suis déjà bien les actualités en ligne, je préfère me divertir avec des journaux comme L’Équipe par exemple. Je me suis encore éloigné un peu plus de la presse écrite il y a peu, en achetant un assistant vocal Google Home : je lui demande les actualités au réveil et il me lance un flash info tiré d’une grande radio pendant que je bois mon café ; je suis donc briefé sur les actualités du jour avant même d’avoir eu le temps de saisir un journal.

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

Quand j’étais enfant, je voulais faire boulanger ! J’ai un frère jumeau qui voulait faire pâtissier, et nous avions pour projet d’ouvrir un commerce ensemble. Aujourd’hui, et une nouvelle fois comme beaucoup de personnes de ma génération et dans mon domaine d’activité, j’ai des envies de concret. J’aime le vin, donc pourquoi pas vigneron ? Je m’intéresse également à la culture de l’olive et à celle du miel, j’aime ce type de transformations « nobles », avec une source naturelle et qui donnent du plaisir aux gens.

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

J’ai lu un certain nombre d’ouvrages sur l’histoire de la physique, le cheminement depuis des concepts élémentaires vers une physique complexe, quantique ou astronomique. Je suis fasciné par ces femmes et ces hommes qui ont permis à l’Humanité de progresser dans sa compréhension du monde qui l’entoure : Einstein, Planck, Bohr, Heisenberg… jusqu’à Hawking aujourd’hui. Dans un tout autre domaine, je suis avec énormément d’attention les projets d’Elon Musk, le seul et unique vrai super-héro des temps modernes. Il ne fait pas que souhaiter changer le monde, il y parvient. Nous lui serons tellement redevable dans quelques décennies…

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Même s’il s’agit d’un processus que j’ai débuté il y a quelques années déjà, je souhaite trouver un meilleur équilibre dans le temps que j’alloue aux choses, en me concentrant naturellement sur celles qui comptent vraiment. Plus de temps pour ma famille, plus de temps pour mes amis, plus de temps pour le plaisir, et soyons fou, plus de temps pour le bonheur !

 

 

Franck Confino

@franckconfino

Serial Entrepreneur #digital #socialmedia #transfonum #compublique | Consultant, formateur, auteur, conférencier | Fondateur @ObservatoireRS

FranckConfino.net

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

Loin devant tous les autres, c’est Twitter. Il m’est indispensable sur un plan professionnel, surtout dans mon secteur d’activité. Je l’utilise avant tout pour m’informer et faire ma veille : c’est le premier RS que j’ouvre après une journée en clientèle… S’il se passe des événements importants, c’est ici que je suivrai l’actualité : Twitter reste le réseau le plus « en temps réel » qui soit. Après l’attentat du Bataclan, j’expliquais pourquoi il se différencie nettement des autres : http://www.franckconfino.net/resaux-sociaux-nous-rassemblent-et-ressemblent/

 

J’aime aussi le ton libre, drôle, décalé, qu’on y trouve : si je m’ennuie devant une émission de télé, les commentaires des spectateurs de toute la France ne manqueront pas de me redonner le sourire. J’y trouve les gens plus spontanés que sur les autres réseaux, les discussions plus ouvertes et même si l’on y est passé de 140 à 280 caractères, on est encore loin de la logorrhée de Facebook. Contrairement au « réseau des amis et de l’ego » qu’est ce dernier, c’est un vrai « réseau d’idées ».

 

Enfin, j’y fais énormément de rencontres professionnelles. Il y a des gens formidables que, sans Twitter, je n’aurais jamais rencontré. Et un réseau social a vraiment du sens, quand il vous fait passer de l’URL (le virtuel) à l’IRL (la vraie vie)…

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

Voyager – loin ou près de chez moi. Jardiner. Lire. Ecouter de la musique – mais je le fais aussi connecté ;-)

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

Bien sûr. Mais j’ai définitivement opté pour les formats numériques. Je pourrais en citer des dizaines, mes lectures étant très éclectiques ; s’il ne fallait en garder que trois, ce serait Le Monde, Numérama, et Les Echos.

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

J’aurais aimé écrire des romans et des scénarii de films ou de BD ; c’est ainsi que je rêvais ma vie quand j’avais moins de 18 ans. Forcément, je ne pouvais pas rêver de mon métier puisqu’il n’existait pas…

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

Lorsque je rêvais d’être scénariste, mon modèle était Jean-Claude Carrière, un grand conteur d’histoires. Côté artistique, la liste est trop longue, mais je citerais Pierre Desproges, car il a façonné mon humour autant qu’une certaine philosophie. Enfin côté entrepreneurial, j’aime beaucoup l’excentrique et philanthrope Sir Richard Branson dont je garde cette phrase en tête : « On n’apprend pas à marcher en suivant les règles. On l’apprend par la pratique et à travers les chutes ». Lui et d’autres ont inspiré ma devise de « travailler sérieusement sans se prendre au sérieux ».

 

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Me déconnecter plus souvent. Travailler (un peu) moins. Je vais être papa et ça bouscule forcément l’ordre des priorités.

 

 

 

 

Fabrice Frossard

@FabriceFrossard

Fondateur http://faber-content.com  #conseil digital #inboundmarketing #formations #contentmarketing #blockchain #i4Emploi #medias #lbdw #contenus ex journaliste

 

faber-content.com

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

En tant qu’ancien journaliste et addict à l’information Twitter, le média des médias ou le méta-média est la plateforme évidente. Par ailleurs c’est aussi celle qui permet d’échanger et de réaliser de belles rencontres.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité préférée ?

A part procrastiner, faire de la photo ou de la musique, des activités qui offrent une vraie déconnexion et une part de méditation.

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

Philosophie Mag, We Demain, les Echos et Fluide Glacial parfois.

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

Enfant je rêvais d’avoir un métier, aujourd’hui j’ai des activités professionnelles. Gamin, je rêvais d’être journaliste, je l’ai longtemps été.

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

JS Bach et Pierre Desproges 

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Ecrire plus de billets de blogs :)

 

 

 

Julien Bonnel

@jbonnel

Innovations, Web Social, Relation Client, Internet Mobile, Retail, Digital Marketing, Technos, UX, CX, DD / Pro @Symag_by_BNPPPF

 

jbonnel.com

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

Mon réseau social préféré est Twitter ; il permet d’atteindre un écosystème de grande qualité en quasi temps réel, d’organiser au mieux sa veille et reste un espace où les échanges humains ont de l’importance.

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

Mon activité favorite lorsque je ne suis pas connecté est le sport pour me détendre ou me dépenser comme la randonnée, la natation, la course à pieds et le karaté.

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

Je lis très peu la presse écrite ayant accès via Twitter et autres outils de veille à un flux d’informations permanent dont les titres de la presse écrite. Les titres que je lis le plus souvent sont ceux qui sont distribués dans les zones d’embarquement des aéroports ;-)

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

J’aurais aimé exercer le métier d’astronaute pour exaucer mon rêve d’enfant ;-)

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

Albert Einstein, une personnalité atypique, un autodidacte qui a contribué à faire avancer la science contemporaine, un humaniste qui a pris position pour les droits humains et contre les discriminations, une personnalité inspirante ; d’ailleurs j’ai fait ma devise de sa citation « La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. ».

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Savourer la vie avec mes proches !

 

 

 

Béatrice Judel

@bjudel 

Directrice Marketing Communication et Digital Pierre&Vacances Conseil Immobilier #PVCI #investissement #fiscalité #patrimoine #immobilier @PVCImmo #i4Emploi

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

Je ne surprendrai pas grand monde en disant que c’est twitter. J’utilise aussi dans le cadre de mes fonctions Linkedin, Facebook, Instagram et Snapchat dans une moindre mesure. Sur ce dernier, je suis en mode veille et observation pour comprendre comment l’utiliser.

J’apprécie particulièrement twitter car la communauté développée se construit de façon naturelle à partir de ses communications, de sa ligne éditoriale, de ses interactions sans avoir besoin de valider des invitations. Il est ainsi possible de développer une forte communauté plus rapidement et d’avoir un impact plus important. Twitter est un media du temps réel, avec des formats de communication courts au premier regard ce qui le rend très vivant et très interactif au cœur de l’eco-système que nous nous construisons. La possibilité de créer ses listes par thématique est très efficace pour suivre les communications en fonction de ses objectifs. C’est un media d’influence qui favorise les prises de contacts et les échanges, si on souhaite s’y investir, pour ouvrir ses horizons en fonction de ses propres besoins qui sont différents d’un métier à un autre. C’est de loin le media social qui m’a permis de rencontrer le plus de monde dans la vraie vie, et de profils très diversifiés qui m’apportent beaucoup de richesse.

Ce media social est très complémentaire par ailleurs de Linkedin, et de Facebook utilisé à titre professionnel.

2 – Quand vous n’êtes pas connectée, quelle est votre activité favorite ?

Quand je ne suis pas connectée, j’ai tellement de choses à faire. Profiter de ma famille, de mes amis et faire un minimum de sport activité incontournable !

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

J’ai travaillé dans la presse écrite, il fut une période où je lisais tous les matins un quotidien papier. Je continue de les lire tous les jours mais via mon smartphone, ce qui convient beaucoup mieux maintenant à mon organisation, où je passe d’un media à un media social très régulièrement dans la journée, et à d’autres applications que j’utilise dans le cadre de mon métier. Les titres que je lis le plus souvent souvent sont Le Figaro et Le Parisien, en dehors des medias spécialisés du secteur de l’immobilier.

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

En fait, j’aime mon métier, et ce dont je rêvais enfant était de faire un métier dans lequel je me sentirais bien, qui me permettrait de m’épanouir et de vivre correctement pour avoir mon indépendance en tant que femme, de pouvoir accéder à des postes de direction au même titre que les hommes. J’ai fait une école d’ingénieur où les femmes étaient à l’époque 14%, je ne suis pas bien sûre que les choses aient changé. Cette voie me permettait de faire de nombreux métiers ensuite. Mon parcours m’a permis d’approcher différents secteurs et différents métiers toujours dans des entreprises passionnantes, qui m’ont toujours permis d’apprendre beaucoup et de donner tout autant.

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

Simone Veil bien sûr femme extraordinaire qui nous a tant apporté, et je citerai aussi Bertrand Piccard médecin et explorateur qui a réussi le 1er tour du monde en ballon en 1999, et a co-développé et co-piloté l’avion solaire Solar Impulse avec lequel il réalise un tour du monde de mars 2015 à juillet 2016.

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

A l’ère où le digital est partout, où l’Intelligence Artificielle se développe à la vitesse de la lumière, garder l’humain au cœur de mon quotidien et apporter le plus de valeur possible autour de moi.

 

 

Philippe Weickmann

@weickmann

Directeur #Marketing @Cybelimage #CommunityManager #FrenchTech #Bordeaux #Brussels #Drupal #webmarketing #influenceur #InboundMarketing #blockchain #instagram

 

1 – Quel est votre réseau social préféré ?

LinkedIn

 

2 – Quand vous n’êtes pas connecté (e), quelle est votre activité favorite ?

Lire

 

3 – Lisez-vous la presse écrite ? Quels sont les titres que vous lisez le plus souvent ?

Trends Tendances (http://trends.levif.be ), oui je sais c’est belge mais 100% digital :)

 

4 – Si vous n’aviez pas fait ce métier, lequel auriez-vous aimé exercer ? / Auquel rêviez-vous quand vous étiez enfant ?

Oceanologue

 

5 – Citez une ou deux personnalités qui vous inspirent, contemporaines ou non (entrepreneur, philosophe, artiste…)

Elon Musk

 

6 – Une bonne résolution personnelle 2018 ?

Moins de digital, plus de sport

 


Brandwatch Analytics

Brandwatch : des insights à portée de main.

DEMANDEZ UNE DÉMO