#AskTheExperts – 10 choses à ne pas faire pour devenir influenceur Parole d’Experts

L’influence est devenu le nouveau graal des bloggueurs, Youtubers, Twittos, Facebookers et de toute une catégorie d’utilisateurs actifs et intensifs qui disposent désormais de nouvelles plateformes pour s’exprimer. Mais comment les utiliser pour devenir un influenceur ?

Il n’a jamais été aussi simple de partager son opinion en ligne sur n’importe quel sujet, que l’on soit expert ou non, et sous n’importe quel format (vidéo, texte, podcast, etc.).

Les bases des techniques d’influence sur le web social sont celles du content marketing et parfois du growth hacking. Moi même, je suis régulièrement identifié comme un influenceur sur les sujets traitants de mes passions pour la transformation digitale, l’innovation, les startups, l’agilité, etc. Or je n’ai pas choisi ce statut et surtout, je n’ai pas clairement déterminé la recette miracle.

Une chose est sûre, j’ai acquis une expertise sur ces sujets, j’aime en parler, et j’aime partager mon point de vue dessus.

Lorsque Brandwatch est venu vers moi pour me poser la question « Si vous aviez un conseil à donner pour devenir un influenceur sur le web social, quel serait-il ? », j’ai pris le parti de traiter le sujet à l’inverse : quelles sont les choses à ne pas faire pour devenir un influenceur.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle vous permettra de trouver quelques uns des facteurs clés de succès que j’ai pu appréhender pour gagner en influence sur le web social.

 


1. Être absent des réseaux sociaux

Cela peut paraître évident mais pour commencer il est indispensable d’être présent sur les réseaux sociaux. Lorsque je parle d’être présent, il ne s’agit pas seulement d’avoir un compte Facebook, Twitter ou LinkedIn, il faut y être actif.

Avoir un profil sans le mettre à jour est bien pire que de ne pas en avoir du tout.

C’est un premier pas nécessaire pour commencer à créer votre image numérique, mais s’arrêter là serait juste le meilleur moyen de vous décrédibiliser.
by-wlodek-428549_1920


2. Ne pas avoir de stratégie

La définition de votre stratégie de communication est un passage obligé.

Les questions à se poser en premier sont « POURQUOI » je suis présent en ligne ? Quelles raisons me poussent à vouloir m’exprimer ? Quels sont les sujets sur lesquels je souhaite m’exprimer ? Qui sont les contacts que je souhaite développer sur ces sujets ? À quelle audience je souhaite m’adresser ?

Il s’agit d’un point fondamental pour que vous soyez cohérent. Une fois que vous serez exposé en ligne, vous devrez assumer vos points de vue, vous devez donc être consistant dans vos prises de paroles.


3. Ne pas avoir de contenu

Une fois que vous avez définit votre stratégie, il devient critique de commencer à vous exprimer. Que vous publiez sur votre blog, vlog ou simplement via messages sur un réseau social, il faut se lancer. C’est sûrement la partie la plus difficile lorsque vous vous lancez pour la première fois, c’est à la fois grisant et stressant, excitant et terrifiant.

L’article parfait, le contenu exact n’existent pas. Ce qui est important c’est de communiquer vos convictions. Vous serez certainement en désaccord avec certains, mais ce sont ces prises de position qui vous permettront de vous affirmer sur le web social.

Attention cependant à ne pas chercher à promouvoir votre nom, vos produits ou services. Vos articles doivent apporter une valeur ajoutée à votre audience.


4. Éviter les événements spécialisés

Au bout d’un certain temps, vous serez sollicité pour donner votre point de vue pour des articles (comme celui-ci), lors d’événements, pour des interviews.

Soyez sélectif, mais jouez le jeu si cela rentre dans votre stratégie de communication.

Ce type d’exercice vous permettra d’asseoir un peu plus votre position en tant qu’influenceur, vous gagnerez sûrement de nouveaux followers et votre crédibilité en sera grandement améliorée.Puzzle_Devenir un influneceur


5. Ne pas aider sa communauté

Votre communauté est la clé de voûte de votre stratégie, il s’agit de votre audience, du terreau sur lequel vous allez faire grandir votre influence. Prenez en soin, soyez partageur, faite lui profiter de votre savoir, de vos bons plans, de votre réseau.

Soyez celui qui apporte de l’aide, du soutien pour le développement d’un projet, pour une association.

Soyez à l’écoute de votre communauté et faites-lui bénéficier de votre influence. Non seulement cela renforcera les liens créés, mais vous gagnerez des ambassadeurs de votre marque personnelle.

Il s’agit d’un puissant levier. Mais attention, il faut que cela soit sincère, ne vous forcez pas au risque que cela se retourne contre vous.


6. Rester isolé dans sa présence sur le web social

Par définition, les réseaux sociaux servent à être mis en… réseau.

Votre objectif premier est donc d’étendre votre réseau. Faites des choix en accord avec votre stratégie de communication pour toucher en priorité les personnes qui seront demain votre audience et vos relais d’opinion. N’hésitez pas à prendre contact avec des personnes que vous ne connaissez pas, ou à les suivre. Bien sûr cela doit faire sens par rapport à vos thèmes de prédilection.

Il n’y a pas de règle, testez, faites des erreurs, personne ne vous le reprochera, ou en tout cas tout est pardonnable.

Prendre part à des groupes de discussion, voire en créer pour fédérer autour de vos préoccupations, faire partie de collectifs ou d’associations en ligne sont des bons moyens de démultiplier votre impact, votre visibilité et votre réseau.


7. Ne pas établir de RDV réguliers sur les réseaux sociaux

Créer des rendez-vous réguliers avec votre communauté permet à vos followers de vous retrouver, de partager avec vous, d’échanger.

Qu’il s’agisse de la publication de votre contenu ou de vos interventions sur les réseaux sociaux, la régularité est clé.

La fréquence va dépendre du temps que vous avez à y consacrer, de votre capacité à produire vos contenus, ou de la plateforme sur laquelle vous le faites.

Par exemple un post par semaine sur un blog ou une vidéo sur votre chaîne YouTube peut-être un bon rythme, mais vous ne pourrez pas vous limiter à ce rythme sur Twitter.

Cependant la régularité va de paire avec la continuité. Le développement de votre influence auprès de votre communauté se fera sur le long terme.
Devenir un influenceur_rdv


8. Limiter ses interactions au web

Sortez de chez vous, participez à des événements, rencontrez vos followers.

Réservez une partie de votre agenda à cet effet.

Les rencontres « IRL » (de l’anglais In Real Life) sont un bon moyen de durcir les liens avec votre communauté, à en recréer d’autres par des mécanismes de recommandations. Elles permettent de découvrir les individualités derrière les profils.

Passer du virtuel au réel est une nécessité, l’influenceur 100 % en ligne n’existe pas.

L’humain est le plus important dans cette quête.

Bien entendu, vous ne pourrez jamais rencontrer toute votre communauté, mais répondez aux sollicitations, ne soyez pas avare de votre temps.


9. Ne pas croiser ses différents réseaux

Sachez mixer les réseaux, mettez en relation les personnes que vous avez dans vos différents cercles.

Soyez celui qui facilite les rencontres, qui aide son entourage à rencontrer les bonnes personnes, à débloquer ou initier des projets ; finalement soyez celui qui sait faire profiter de son réseau pour faciliter la vie à ce même réseau.

L’influence se gagne aussi par des résultats concrets, des capacités que vous avez et que les autres n’ont pas nécessairement. Soyez un connecteur, quelqu’un qui sait proposer naturellement la mise en relation simplifiée à quelqu’un qui en a besoin, soyez celui qui donne un accès à son carnet d’adresses.


10. Penser que développer sa visibilité se fait rapidement

Patience.

Vous ne passerez pas de l’anonymat au statut d’influenceur en quelques semaines.

L’influence se gagne dans le temps. Les publications régulières, la construction d’une communauté et la reconnaissance de votre expertise se font sur le long terme.

Ne cherchez pas à aller trop vite, prenez le temps nécessaire, vos efforts paieront et vous gagerez de l’influence naturellement.


Sébastien Bourguignon est Manager IT dans le secteur assurance. Avec plus de 15 ans d’expérience dans les domaines du Digital et des nouvelles technologies.
Il aide les entreprises à accélérer leur transformation digitale en vue d’accroître leurs performances grâce aux nouveaux usages du numérique.

Si vous aimez cet article, vous pouvez consulter à son blog.


Cet article est le deuxième de notre série #AskTheExperts consacrée au marketing d’influence. Restez à l’écoute pour le prochain billet réunissant les conseils de nombreux influenceurs du domaine du marketing digital.



Brandwatch Analytics

Brandwatch : des insights à portée de main.

DEMANDEZ UNE DÉMO

Sébastien Bourguignon

@sebbourguignon

Manager IT dans le domaine de l'assurance, Sébastien est un expert des réseaux sociaux et du growth hacking. Il a écrit pour Le Cercle Les Echos, L’Obs et Le Journal Du Net

  • Frédéric Parel

    Très bons conseils. Mais comment défini t-on un influenceur ?
    Qu’est-ce qui fait que untel ou untel est un influenceurs ?