[Étude] Les tendances du marketing digital en 2022

Découvrez les 10 tendances clés du marketing digital à maîtriser en 2022.

LIRE
Tendances en ligne

Publié 31 mai 2022

Les principales tendances Retail de 2022

Quelles sont les dernières tendances en matière de Retail ? Découvrez les tendances émergentes de 2022 grâce aux données tirées des outils d'analyse de Brandwatch.

Quelles tendances les enseignes verront-elles se poursuivre ou émerger en 2022 ? Dans cet article, nous allons voir les principales tendances du secteur du Retail que les entreprises doivent garder à l'esprit cette année.

1. Le shopping en ligne est désormais accessible à tous (et concerne tout type de produits)

La pandémie a accéléré le recours au virtuel dans tous les domaines : le travail, l'école, la médecine... et même les happy hours. Pour certains secteurs, la transition a été facile, mais pour d'autres, comme le commerce de détail, la pandémie a entraîné des défis sans précédent.

Une étude effectuée par Digital Commerce 360 révèle que les grandes entreprises ont généré 849,5 milliards de dollars de ventes en ligne en 2020, soit une augmentation de 45,3 % d'une année sur l'autre et le plus grand bond depuis 2006.

L'achat en ligne étant devenu la seule façon de consommer durant les confinements, les consommateurs se sont adaptés et choisissent désormais la livraison à domicile pour recevoir tout type d'articles, petits ou grands, chers ou bon marché.

Cette transition a également permis d'éliminer certains des principaux obstacles qui s'opposaient jusque-là à l'adoption de la technologie par les personnes âgées. Avant la pandémie, amener les baby-boomers à acheter online constituait en effet un véritable défi pour les commerçants en ligne. En 2020, les Américains de 65 ans et plus ont dépensé en moyenne près de 187 dollars par mois en ligne, soit une augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente.

Cela place le commerce électronique dans une position privilégiée ; avec des dépenses prévues pour rester élevées, il s'agit d'une opportunité que les détaillants ne peuvent se permettre de manquer.

2. Des événements virtuels non conventionnels

Innover est le mot d'ordre de 2022. Et si les enseignes ont déjà fait d'énormes progrès par rapport à la situation pré-pandémique, elles devront continuer à aller de l'avant. 

Les achats en magasin ayant été quelque peu limités en 2020, la plupart des enseignes de Retail se sont attachées à trouver le moyen d'offrir une expérience en ligne sans faille. 

De nombreuses entreprises ont ainsi été louées pour avoir mis en place des technologies de vente alimentées par l'intelligence artificielle et la réalité augmentée, offrant (par exemple) la possibilité aux consommateurs d'essayer virtuellement des vêtements, des accessoires et même du maquillage. La technologie sans contact a également connu un essor sans précédent pour les paiements, les portefeuilles électroniques prenant lentement mais sûrement le dessus sur les règlements en espèces et par carte de crédit.

Et si certains renonçaient aux essais virtuels, c'était pour mieux suivre leurs influenceurs préférés en livestream. Privés de virées shopping dans les centres commerciaux en raison de la pandémie et des restrictions sociales, de nombreux consommateurs ont ainsi passé des heures à regarder leurs célébrités préférées en ligne, des présentateurs TV et autres influenceurs animer des émissions divertissantes mettant en scène des produits destinés à la vente.

Cette approche combine généralement la diffusion de vidéos en streaming, de discussions en direct sur les médias sociaux et de vente directe au consommateur.

Tout comme Avon, les détaillants, grands et petits, doivent rester à l'affût de ces changements de préférences pour être sûrs d'offrir aux consommateurs ce qu'ils veulent en toute sécurité.

3. Les précommandes gagnent en popularité en raison des pénuries d'approvisionnement

En 2020, le papier hygiénique est devenu un sujet d'actualité, générant des visions de pénuries et autres images de personnes constituant des stocks insensés. Il est donc logique que les clients se tournent vers des mesures plus extrêmes pour être sûrs d'obtenir ce dont ils ont besoin. C'est le cas des précommandes.

Accepter les précommandes permet aux détaillants de se préparer bien à l'avance aux événements ou aux saisons qui connaissent généralement une forte demande, leur permettant ainsi d'éviter les pénuries causées par d'éventuelles perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Nous pourrions même voir la précommande devenir la norme pour des produits qui ne sont traditionnellement pas proposés à la vente de cette manière, un phénomène que les marques auraient tout intérêt à exploiter.

Méfiez-vous des problèmes d'exécution des commandes, dans la mesure où ils pourraient entraîner des soucis de « pénuries ». Ce sujet était au cœur des conversations des membres de la génération Z et a suscité un sentiment très négatif. Cette situation restera probablement préoccupante, car de nombreux biens et services étant touchés par les ondes de choc persistantes de la pandémie.

4. Les consommateurs continuent de préconiser les achats locaux et à petite échelle

Vous avez probablement vu passer les hashtags #shoplocal ou #shopsmall sur votre timeline en cette période de fêtes. Les consommateurs actuels se soucient en effet davantage des marques avec lesquelles ils font leurs achats et de ce que celles-ci véhiculent. Ils se posent aussi la question de savoir qui bénéficie de l'argent qu'ils dépensent.

Les données de Brandwatch indiquent que les consommateurs ont tendance à vouloir soutenir les petites entreprises. Cet état de fait intervient après une hausse croissante des préoccupations liées à l'éthique des marques et d'autres questionnements sur la durabilité.

En 2020, parmi les conversations liées à l'achat à de petites entreprises locales, 10 hashtags populaires ont particulièrement suscité l'intérêt :

Les Black-owned business

Comme nous l'avons mentionné, la tendance à faire ses courses dans les petites boutiques concerne également les magasins appartenant à des minorités. La tendance à « soutenir les entreprises appartenant à des Noirs » sur les médias sociaux a fait l'objet de plus d'un million de mentions en 2020.

Grâce à une récente mise à jour de Google, il est désormais beaucoup plus facile d'identifier les entreprises appartenant à des Noirs. Le moteur de recherche vient en effet d'ajouter un label « société appartenant à des Noirs » à ses résultats de recherche dans Google shopping.

5. La livraison tire son épingle du jeu pendant la pandémie

Les attentes en matière de commodité et les hésitations à faire des achats en personne ont fait exploser les conversations sur la livraison et le bon déroulement des achats en ligne en 2020. En voici un aperçu :

  • Total des mentions : +33 % par rapport à 2019
  • Auteurs uniques : +48 % par rapport à 2019

Les enseignes doivent impérativement surveiller les comportements d'achat des consommateurs ainsi que les tendances à la hausse pour certains produits ou services afin de pouvoir répondre aux besoins des acheteurs au moment où la demande atteint des sommets.

6. Le shopping en ligne entraîne un taux d'abandon de panier plus élevé

L'abandon du panier d'achat n'est pas un sujet nouveau, la pandémie ayant simplement amplifié ce phénomène. Le lèche-vitrine en ligne a refait son apparition en 2020 et 2021, les personnes enfermées passant leur temps à imaginer des paquets atterrissant sur le pas de leur porte.

En décembre 2020, l'institut Baymard a ainsi fait savoir qu'entre 57,60 % et 84,27 % des paniers initialisés étaient abandonnés. Nos données sociales montrent que les consommateurs partagent plusieurs motivations, parfois surprenantes, pour expliquer l'abandon de leur panier d'achat. Les trois plus courantes sont :

  1. « Pour économiser »
  2. Par procrastination
  3. Shopping « imaginaire » et faible intention d'achat

Si les entreprises ne peuvent pas faire grand-chose contre le lèche-vitrine en ligne, le fait d'étudier l'abandon de panier pourrait néanmoins leur permettre d'améliorer les domaines sur lesquelles elles peuvent agir, à l'instar d'une interface utilisateur médiocre, d'un processus de paiement déroutant, d'options de paiement limitées et de problèmes de sécurité.

Téléchargez notre rapport gratuit pour découvrir d'autres tendances.

Partagez l’article
Des insights directement dans votre inbox

Recevez nos analyses sur les dernières tendances, guides pratiques et des conseils d'experts directement dans votre inbox. Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les insights en avant-première.

S'inscrire
Accédez au rapport

Les tendances consommateurs pour 2022

Découvrez comment le COVID-19 a impacté les comportements d'achat, les opinions sur la télémédecine, l'anxiété post-COVID ou encore le marché et le lieu de travail..

Lire le rapport

Falcon.io fait désormais partie de Brandwatch.
Vous êtes au bon endroit !

Vous êtes déjà client ?Connectez-vous pour accéder à vos produits et vos données Falcon à partir de l'onglet 'Login' en haut à droite de votre écran.Nouveau par ici ?Vous trouverez les produits Falcon dans la partie 'Gestion des médias sociaux' dans le menu 'Nos solutions'.