Langue

  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Indonesian

Chercher le blog

#AskTheExperts – 14 règles à suivre pour devenir un influenceur Parole d’Experts

Par Melanie Corolleur le 23 mai 2016

Le marketing d’influence est devenu le canal le plus efficace pour communiquer avec les consommateurs d’aujourd’hui. En effet, il est de plus en plus difficile de capturer leur intérêt et leur attention.

Fait intéressant, le bouche-a-oreille est désormais perçu comme la méthode publicitaire la plus efficace. En effet, les consommateurs préfèrent souvent rechercher une marque par eux-mêmes, et se fient aux avis et recommandations des personnes à qui ils font confiance.

Une étude d’Augure datant de 2014 définit les influenceurs selon les 3 caractéristiques suivantes :

  • Pour 79 % des interrogés, les influenceurs sont capable de mobiliser les opinions et de susciter des réactions
  • Pour 73 % des interrogés, les influenceurs ont une grande communauté en ligne focalisée sur des sujets spécifiques
  • Pour 62 % des interrogés, les influenceurs ont une part de voix importante sur un sujet donné

 

L’impact des influenceurs sur les campagnes marketing continue d’augmenter. Ils sont perçus comme des leaders d’opinion, des experts dans leur domaine, les partenaires les plus efficaces pour diffuser le message de votre marque et générer du business.

Mais comment arrive à ce statut ? Quelles sont les étapes à suivre pour devenir un influenceur ?

Nous avons demandé les conseils de 14 influenceurs français dans le domaine du marketing et du digital. Ils ont répondu à cette question :

« Si vous aviez un conseil à donner pour devenir un(e) influenceur sur le web social, quel serait-il ? »

Découvrez leurs conseils ci-dessous.


14 conseils d’experts pour devenir un influenceur sur les médias sociaux

Construisez et amplifiez

Pour devenir un influenceur, intégrez ces 4 concepts :

  1. Construisez une communauté ciblée pour augmenter votre portée auprès d’une audience qualifiée.
  2. Amplifiez votre contenu en travaillant notamment l’engagement au sein de votre communauté.
  3. Devenez une autorité dans votre industrie en produisant du contenu qui témoigne de votre expertise.
  4. Soyez unique et remarquable.

Tweeter ce conseil

Soyez constructif

Pour devenir un influenceur je pense que :

L’expertise (sur la base de connaissances et d’expériences) est forcément un prérequis, mais certainement pas une garantie de succès. Le plus important est sans nul doute le comportement de la personne en question, la vision qu’elle va développer au sujet de son activité et de l’environnement dans lequel elle se trouve. Alors bien sûr, je pourrais recommander d’être transparent, authentique et accessible, ce qui finalement n’est qu’une réponse « sociale » indispensable à une activité « sociale », mais ce ne serait qu’enfoncer une porte ouverte. Au delà de ça, je préfère recommander :

  1. D’être systématiquement constructif, et de bannir toute action destructrice. Il vaut cent fois mieux un conseil qu’une critique, une approche bienveillante qu’un conflit qui ne fera avancer ni l’auteur ni la victime. La vie est bien plus belle lorsque l’on pense « solution » et non « problème », et je pense cela contribue nettement au rayonnement d’un influenceur en devenir.
  2. De toujours chercher à être dans ses retranchements, à éviter les situations de confort qui cultivent l’immobilisme pour privilégier les situations d’inconfort qui obligent à s’adapter, donc à progresser. Ceux qui sortent du lot sont naturellement ceux qui font le plus d’effort, qui dépensent beaucoup d’énergie pour satisfaire leur audience, pour découvrir de nouvelles choses.

Tweeter ce conseil

Intéressez-vous aux autres

Pour devenir influenceur du Web social, cessez de chercher à le devenir :

Soyez vous-même, intéressez-vous aux autres, soyez poli (et aimable) et excellez dans l’exercice de votre métier. Alors votre public vous contactera et il parlera de vous.

Tweeter ce conseil

Définissez votre positionnement

Devenir un influenceur devient de plus en plus difficile.

C’est comme demander à un artiste « Comment devenir une Rock Star »… car les influenceurs sont devenues des vraies stars : ils sont courtisés, ils ont une audience, ils ont une image. Comme pour devenir une star, il faut du travail, des idées… et un peu de talent !

Je dirai que la première chose est de définir son positionnement. Ne cherchez pas à être « généraliste » mais spécialisez-vous. C’est toujours plus facile (et requiert moins d’efforts) d’être un expert dans un domaine et cela permet d’être « LA » référence sur le sujet.

Une fois votre offre et votre cible définies, vous pouvez passer à la promotion. Choisissez une plateforme avec laquelle vous êtes à l’aise, et si possible qui n’est pas encore trop encombrée. Par exemple si vous êtes à l’aise à l’oral, faites de la vidéo, si vous savez écrire vite du bon contenu tenez un blog. Mais maintenez une présence minimale sur tous les médias majeurs. Il faut penser cross media.
De même, il faut construire une audience et une relation de crédibilité avec vos lecteurs, donc créer une communauté (newsletter, mailing list, page fan). Ensuite, produisez du contenu qui vous met en valeur, par exemple pour un article de blog, c’est minimum 2h pour arriver à un bon contenu. Pensez toujours qualité (qui ne veut pas forcément dire longueur), sachant que vous devez vous même apprendre quelque chose avec votre propre contenu.

Enfin, allez au delà de votre cercle d’influence naturel, et faites la promotion de votre expertise (guest posting, tribunes d’experts) il ne faut pas rester dans votre coin… vous devez aller chercher cette visibilité.

A vous de jouer !

Tweeter ce conseil

Diffusez votre expertise

La clé pour devenir influenceur est de transmettre efficacement votre expertise, de partager vos connaissances et informations intelligemment. Concrètement, il y a 3 points à avoir en tête : diffuser la bonne information, au bon moment, au bon endroit.

  1. Partager une information pertinente : Un influenceur cherche à diffuser des contenus en rapport avec son expertise afin d’intéresser ses abonnés. Il respectera une ligne éditoriale pour ne pas perdre ses abonnés.
  2. Partager au bon moment : un influenceur livre son contenu d’expertise sur son blog et à ses abonnés sur les réseaux sociaux dans le bon timing, à une heure particulière, quand ils sont connectés.
  3. Partager au bon endroit : les blogs sont parfaits pour mettre en ligne des contenus. Ils constituent l’élément central de la stratégie de communication des influenceurs. De part ses caractéristiques, Live, Public et Conversationnel, Twitter est le réseau social le plus adapté aux partages d’informations.

Deux exemples d’initiatives pertinentes d’influenceurs sur Twitter sont le #FlashTweet d’Emmanuelle Leneuf et la #TweetsRevue de Patrice Hillaire. Ces experts ont réussi à fédérer une large communauté autour des thématiques « Digital » et « Réseaux sociaux » en créant des rendez-vous incontournables sur Twitter.

Tweeter ce conseil

Soyez fidèle

Pour moi, devenir un « influenceur » n’est pas une vocation en soi.
C’est quand on est bon sur un sujet que l’on en devient petit à petit l’un des référents. Il faut donc trouver son sujet de prédilection et toujours être fidèle à son créneau et sa communauté. Changer trop souvent de ligne éditoriale, de patte ou de personnalité, risque de ne pas forger votre crédibilité ou votre audience. Enfin, si vous rencontrez le succès, gardez la tête froide et restez humble ! Sur le web social, « l’influence » est une notion très superficielle, qui peu vite s’évaporer.

Tweeter ce conseil

Soyez authentique

Authenticité ! C’est le mot qui me vient spontanément à l’esprit pour plusieurs raisons.
D’abord pour arrêter de faire croire qu’un influenceur est un acteur capable d’aligner des milliers d’abonnés (vrais ou faux ou entretenus habilement avec des bots). Le nombre ne veut rien dire dans l’absolu. C’est la qualité et la pertinence des profils qui choisissent de vous suivre, de vous lire et de partager vos contenus qui font de vous quelqu’un d’influent dans un écosystème donné.

Ensuite, un influenceur est quelqu’un qui connaît son sujet, apporte une valeur ajoutée et n’hésite pas à exprimer sa personnalité. Quitte à susciter des discussions mais au moins il fait avancer le débat. Là aussi, il serait souhaitable qu’on ne confonde plus influenceur et « faiseur de buzz ». L’influence sur le web social, ça s’alimente et s’entretient dans le temps paradoxalement. Ce n’est pas parce que vous êtes soudainement dans les « trending topics » que vous êtes automatiquement légitime.

Rien n’est jamais acquis sur les médias sociaux.
D’où le souci constant et sincère d’apporter des contenus, peu importe la forme, qui répondent aux attentes d’un public et également d’écouter et converser avec ce même public. Les gens qui parlent du haut de leur chaise en pensant faire autorité d’eux-mêmes, c’est fini !

Tweeter ce conseil

Soyez passionné

Pour devenir un influenceur sur le web il faut :
Être passionné par la thématique que l’on va couvrir. La reconnaissance par ses pairs et la construction d’une communauté autour d’une personne prend du temps, plusieurs années dans la plupart des cas. De nombreuses personnes baissent les bras au bout des premiers mois, les influenceurs d’aujourd’hui sont ceux qui n’ont jamais baissé les bras.

Tweeter ce conseil

Soyez influent IRL

Il n’existe pas de règle ni de conseil pour devenir un influenceur du web social car tout le monde peut être ponctuellement influent sur un sujet et personne ne l’est jamais vraiment. L’influence a quelque chose d’inaccessible voire de mythique. L’influence est complexe à matérialiser. Le regard des autres la détermine or un regard ne se comptabilise pas.
Avec les réseaux sociaux, l’influence est devenue une mode et pour incarner une mode il faut une sélection de visages. Les influenceurs sont le reflet d’un monde qui se construit et recherche des repères. Il ne faut pas oublier qu’il y a peu de temps, l’influence était plutôt vue comme un terme négatif. Rapidement, elle s’est transformée pour devenir positive, pour devenir un exemple.
Aujourd’hui, dans le web social, il y a une recherche effrénée d’influenceurs. Le web social a changé les règles du jeu sur l’influence qui s’est probablement démocratisée. Une chose étonnante, Wikipédia ne donne pas de définition directe de l’influenceur et renvoie vers la définition de « relais d’opinion ». Les influenceurs existent-ils donc vraiment ou ne sont-ils que virtuels dans l’univers du web social ? Il est difficile de les définir précisément.
Au moment de l’anniversaire des 10 ans de Twitter Omar Akhtar, un analyste, disait à propos de Twitter et de Donald Trump : « Je suis presque sûr que la plupart de ses supporteurs ne sont pas sur Twitter, mais ils savent ce que dit Trump sur Twitter », et «  »Le réseau a une vie au-delà de sa propre plateforme « .
L’influenceur du web social est probablement la personne qui parvient à avoir une influence en dehors du web social sur un thème qu’il a partagé dans le web social.

Tweeter ce conseil

Soyez physiquement présent

Pour devenir un influenceur sur le web il est nécessaire de :
Se mêler aux conversations dans votre domaine d’expertise ou même de « viraliser » ces conversations en amenant une valeur ajoutée, des idées pertinentes et novatrices.
Il y a une ligne directrice primordiale pour être reconnu comme influenceur, (car le marketing d’influence ne s’opère pas que par les réseaux numériques) est de rencontrer physiquement les individus d’une communauté lors de conférences stratégiques et de participer aux discussions. Si vous ne pouvez pas accéder à de gros événements, débutez dans des sessions plus petites ou club affaires de tailles intermédiaires, la prescription commence par là.

Tweeter ce conseil

Soyez curieux

Je pense que pour devenir un influenceur sur le web il faut :

Être passionné par une ou plusieurs thématiques et être curieux. Cette curiosité va vous pousser à vous tenir informé et à tester toutes les nouveautés pour acquérir une réelle expertise. A cela doit s’ajouter le goût du partage notamment sur les réseaux sociaux. Diffuser vos découvertes dès qu’elles sortent va attirer des personnes qui apprécient d’être les 1ères au courant.

Donnez votre opinion sur les réseaux sociaux et à travers votre contenu posté sur vos comptes sociaux, votre média ou blog.
Créer un contenu riche, intéressant et le diffuser largement ne sert à rien s’il n’est pas lu ou repris. Le secret de l’influenceur est sa capacité à fédérer une communauté et pour cela il s’intéresse naturellement aux autres, interagit et communique avec eux, répond à leurs éventuelles questions ou commentaires, les aides quand il le peut. L’influenceur sait instinctivement créer du lien parce qu’il a conscience de l’importance de la dimension humaine même si le web est un monde « virtuel ».
Il a compris qu’il ne doit son influence qu’à ceux qui le suivent et le soutiennent : ce sont eux les véritables influenceurs.

Tweeter ce conseil

Qualité, interaction et authenticité

Je ne pense pas qu’il y ait une quelconque recette pour devenir un(e) influenceur sur le web social.
Chaque groupe d’intérêts réagit à ses règles et le plus important est de les comprendre et de les mettre en place intelligemment. Dans mon domaine d’expertise, j’essaye de respecter au maximum les principes suivants :

  1. Proposer des contenus de qualité et adopter une véritable ligne éditoriale.
  2. Tenir compte des spécificités des plateformes sociales et des publics qui les composent.
  3. Essayer autant que possible de ne pas spammer sa communauté en partageant trop de fois la même information.
  4. Interagir avec sa communauté en partageant son expertise mais aussi ses interrogations, son avis, etc.
  5. Avoir une activité web sociale régulière (mais pas chronophage) et optimisée avec quelques services web mais sans tomber dans l’automatisation à tout prix).
  6. Toujours rester accessible et authentique car la notoriété sociale peut gonfler les égos de certains.
  7. Eviter certains pratiques trompeuses … tout se sait sur le web ou finit par se savoir avec des effets désastreux sur son e-réputation.

Tweeter ce conseil

Ne cherchez pas à le devenir

Il est difficile de donner un conseil dans définir l’influence en amont.

Si je devais absolument donner un conseil ce serait de laisser son travail et sa passion prendre le dessus pour mettre en relief son expertise. Le réel danger des influenceurs aujourd’hui, est cette pseudo starification dans laquelle beaucoup glissent. Elle amène davantage une aura autour de la personne, au lieu de ce qu’elle devrait véhiculer au final. Et de là naissent des querelles d’égo, des non-sens et des dérapages incontrôlés.

Il faut savoir rester soi-même, avec ses fautes, ses erreurs, et ne pas se donner des faux airs. Moi-même je n’ai pas peur de faire des erreurs, d’expérimenter, c’est ainsi que j’apprends pendant que d’autres pointent mes maladresses du doigt. C’est typiquement français, à l’inverse des modèles anglo-saxons qui favorisent la prise risque, laissent place à l’échec, aux erreurs, mais qui au final produisent un résultat. Pour équilibrer tout ça, j’invite régulièrement les gens à se rencontrer, à créer du lien avec des semblables afin d’être aussi connu pour ses qualités humaines. L’un des modules que j’anime pour l’IMCI, une école qui forme des community managers, est l’organisation d’évent. Ça permet de rechercher de l’engagement sur le terrain, et de rencontrer les gens pour une véritable expérience au delà du clavier.

Il faut aussi savoir partager autre chose que des gigabits de données sur les réseaux sociaux. L’humain montre ce que vous êtes réellement, et ça ! ça peut être un bon début pour travailler son influence. Je préfère de très loin une personne qui me trouvera sympathique, plutôt qu’influent… car pour l’un des constats ça nécessitera une rencontre, pour l’autre la magie d’internet pourrait suffire.

Tweeter ce conseil

Soyez vu et parlez aux autres

Voici un bon exemple de ce qu’est et n’est pas l’influence :

Quand mon second livre a été publié, une star française des médias l’a recommandé sur son fil Twitter suivi par des dizaines de milliers de followers. Impact sur les ventes ? Rien : pas un exemplaire vendu en plus.

  1. L’influence ne se décrète pas.
  2. Personne n’est influent en soi : on est influent dans des thématiques précises et auprès de certaines cibles.
  3. L’influence n’est pas l’audience : avoir beaucoup de followers ne signifie pas nécessairement être influent. Avec 15 000 followers, je suis, dans mon domaine, plus influent que certains confrères qui ont 2 fois plus de followers.
  4. Être influent c’est avoir la capacité de faire réagir les autres. Ce n’est pas saturer l’espace en publiant un maximum de contenus sur tout et n’importe quoi. Cela s’appelle « brasser de l’air », pas être influent.

Une clé de l’influence c’est donc d’être vu et de réussir à engager ses communautés. C’est parler aux autres, pas parler de soi. C’est répondre à tous et remercier même ceux qui ont 15 followers. C’est avoir une ligne éditoriale définie, claire.
Une autre clé, c’est d’être tellement intéressant, drôle, décalé, différent, pédagogue, informatif, original… que ceux qui reçoivent nos contenus n’ont qu’une envie : le partager à leurs réseaux. C’est créer son contenu et non re-packager différemment ce qu’on a déjà vu sur 15 blogs. Le but n’est pas d’accumuler les interactions personnelles avec un maximum de gens mais de repérer les meilleurs ambassadeurs qui veulent une relation plus personnelle puis s’appuyer sur eux : gérez les 1% qui gèreront les 99% restants.

« Mieux vaut 100 personnes qui vous aiment énormément qu’un million qui vous aiment un peu de loin. » Brian Chesky, co-fondateur d’Airbnb.

Tweeter ce conseil



Brandwatch Analytics

Éliminez le bruit pour trouver les personnes qui influencent vos consommateurs.

DEMANDEZ UNE DÉMO